bulles_infos

A peine notre (copieux) petit déjeuner avalé, les enfants ne tiennent déjà plus en place et veulent partir « maintenant » en vadrouille. Et au cas où on ne l’aurait pas bien compris, ils s’installent dans la remorque du vélo et râlent parce que nous ne sommes pas encore prêts à partir.
Bon, on met une croix sur notre envie de buller au soleil du matin  et on enfourche les vélos.

Un programme difficile nous attend aujourd’hui : Kercabellec et son marché aux produits locaux et ensuite, la plage, bien sûr !

Après une balade à vélo à travers Mesquer, (mention spéciale pour les marais salants qui offrent un paysage à couper le souffle. Croyez-moi, ça vaut le détour), nous arrivons au port de Kercabellec.

mesquer_kercabellec_credit-otmesquer-13mesquer_kercabellec_credit-otmesquer-9

Ici, pas de gros bateaux de plaisance ni de criée au poisson, Kercabellec est un tout petit port où l’on retrouve les producteurs de coquillages du coin.

On pose les vélos à l’entrée du marché. Notre fille repère tout de suite un stand auquel sont attroupés des enfants et nous y entraine (vite, il ne faudrait quand même pas louper un truc super intéressant !)
Notre artiste en herbe est aux anges, la dame au stand l’invite à venir peindre sur une fresque installée là exprès pour les enfants. De l’avis des miens, c’est trop génial ! ( le petit frère du haut de ses 2 ans a voulu lui aussi laisser sa trace sur la fresque).
Armés de tabliers (qui évitent quelques sueurs froides aux parents), nos Picasso d’un jour s’appliquent à peindre leurs plus beaux souvenirs de vacances. Et je peux vous dire que ça ne rigole pas, la concentration est au maximum !


Cerise sur le gâteau, la dame qui s’est occupée d’eux leur offre un bonbon avant de partir. Je peux vous dire qu’ici on sait parler aux enfants.

Après cette pause artistique, on se rend au marché du Terroir et d’Art.

On y découvre une trentaine d’exposants locaux dans une ambiance de village super conviviale.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les étals sont colorés et les odeurs alléchantes (entre l’odeur de la viande qui grille, des crêpes et galettes en train de cuire et celle acidulée et sucrée des fraises, tout nous ouvre l’appétit).
Chose très appréciable, on n’y piétine pas, les allées sont larges et l’espace suffisamment aéré.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On profite d’être là pour faire notre petit marché pour ce midi. Et aussi pour acheter quelques produits et souvenirs à ramener chez nous pour faire découvrir les spécialités locales aux amis.

mesquer_marchekercabellec_juillet2015_credit-otmesquer-3

marche-kercabellec-coquelin-2013-4



Du côté des artisans, tout attire notre attention, des vêtements pour enfants aux bijoux en passant par la déco ou les peintures. Ce sont les enfants qui profitent de nos coups de cœur puisque ils repartent avec une jolie robe pour l’une et un magnifique nichoir à oiseaux à installer dans le jardin pour l’autre.

mesquer_marchekercabellec_juillet2015_credit-otmesquer-6

marche-kercabellec-aout-2009-23

 

Derrière le marché, se trouve le port en lui-même, un vrai paysage de carte postale.

Des bateaux en bois sont nichés dans la verdure et en face, le long du chenal, quelques bateaux de pêcheurs et d’ostréiculteurs (les éleveurs d’huîtres) attendent le départ.

credit-photos-thomas-bouvier_kercabellec_0909-2011

mesquer_kercabellec_credit-otmesquer-16

Le village de Kercabellec et la rue du Port sont bordés de jolies petites maisons typiques des villages paludiers de la Presqu’île de Guérande.

On se sent tellement bien dans cette ambiance qu’on y resterait des heures…
Mais il n’en est pas question car nos petits gardiens du temps nous rappellent à l’ordre, il est temps de rentrer déjeuner car ensuite la plage nous attend, on a des châteaux de sable à construire !

tampon-teste-et-approuve